Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye: Un chrétien philippin tué pour sa foi

(19.09.2014)

Le 15 juillet dernier, un travailleur immigré philippin, Tonio Espares, a été assassiné sauvagement par des islamistes en Libye. Une nouvelle victime dans la longue liste des chrétiens étrangers qui ont payé le prix fort pour leur foi depuis le renversement du dictateur Kadhafi.
«Il nous a fallu 47 jours pour rapatrier son corps de Libye», nous raconte Maribel, l’épouse de Tonio et la mère de ses huit enfants. Lors d’une visite de nos collaborateurs le 4 septembre, elle a aussi expliqué: «Tonio travaillait en Libye afin de gagner l’argent nécessaire pour construire une maison ici aux Philippines.»
Alors qu’il partait sur un chantier récupérer du matériel avec deux collègues, le conducteur de la camionette a bifurqué dans un quartier aux mains des rebelles. Quand les islamistes lui ont demandé sa religion, au lieu de répondre «musulman» comme ses papiers l’indiquaient, il a refusé de renier son Dieu et a répondu: «Je suis chrétien.» Ils l’ont alors torturé avant de le décapiter.
Le sort de Tonio Espares n’est malheureusement pas un cas isolé mais s’ajoute à une série de meurtres commis contre des chrétiens. Dans notre Newsmail du 21 mars 2014, nous avons déjà rapporté l’assassinat de plusieurs travailleurs coptes.
Le pays compte 6,5 millions d’habitants dont 97 % sont sunnites; la majorité des chrétiens sont des travailleurs immigrés. Depuis la chute de Kadhafi, les extrémistes ont gagné beaucoup d’influence et peuvent agir librement, le gouvernement central étant faible et incapable de les combattre. La Libye occupe le 13e rang sur l’index mondial de persécution de cette année.

Portes Ouvertes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :