Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fidélité aux Ecritures

“Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi”.

Psaumes 119.11

Après la grande dépression de 1929, un jeune homme vint à New-York pour y chercher du travail. Il entra dans les bureaux d’une grosse entreprise qui avait proposé un emploi. Lorsqu’il fut en présence du directeur, il ouvrit son porte-documents afin de présenter son CV. Quelque peu stressé il ouvrit son porte-documents à l’envers et un livre tomba à ses pieds. Le directeur qui l’avait reçu lui demanda: “Quel est donc ce livre?” - C’est une Bible Monsieur, répondit le jeune homme. – Qu’allez-vous faire d’une Bible à New-York, insista le directeur? – Je vais la lire chaque jour comme je m’y suis engagé, répondit le jeune homme en se disposant à partir. – Attendez, lui dit le directeur, le poste est pour vous, vous possédez la meilleure des recommandations. Plus tard, ce jeune homme ayant pris de l’âge, devint l’associé du directeur.



La fidélité aux Ecritures n’est pas simplement la fidélité à lire la Bible, ou même à l’étudier. C’est laisser l’esprit de ce qui est écrit inspirer votre vie, votre conduite, votre comportement. C’est rechercher la gloire de Dieu hors de tout fanatisme, dogmatisme, légalisme desséchants. C’est laisser son message vous transformer pour tendre vers l’image de Christ notre modèle. Car la fidélité aux Ecritures, c’est avant tout être fidèle à celui qui est la Parole faite chair. C’est porter un fruit paisible de joie, de justice, d’amour. Les résultats de la fidélité aux Ecritures se voient dans la vie du croyant par une bonne conscience et, autour de lui, par un témoignage qui porte de bons fruits.



La fidélité aux Ecritures n’est pas une simple acceptation intellectuelle de leur inspiration, pas plus qu’une adhésion à une confession de foi particulière, ou un attachement littéral à certains aspects culturels d’un autre temps (lavage des pieds, vêtements sacerdotaux…). C’est la laisser vous questionner, vous réformer, vous inspirer. C’est la placer au-dessus de tous les écrits des Pères de l’église, des réformateurs, des revivalistes et de tous les auteurs qui l’ont commentée, même si leurs commentaires sont très intéressants. Ce n’est pas chercher en elle la justification de vos pensées, de vos idées, de vos coutumes, c’est accepter de vous remettre continuellement en cause pour vous attacher à la personne de Christ. Ce n’est pas l’attachement à la lettre (qui tue), mais à l’esprit de la lettre (qui vivifie), selon 2 Corinthiens 3.6

Une prière pour aujourd'hui

Merci Seigneur pour ta Parole, que sa lumière éclaire mon sentier, aide-moi à découvrir Christ en elle afin qu’il soit vu en moi et au travers de ma vie. Amen.

Paul Calzada

TopChretien

www.blogcroisseulement.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0