Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vos enfants rejettent votre foi...

"Ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour ; mais la plus grande... est l’amour. "

1 Corinthiens 13 v 13

Sarah Abell, chroniqueuse au "The Daily Telegraph", a répondu à une mère chrétienne qui lui parlait de ses relations difficiles avec son fils et sa fiancée : "Je suis curieuse que vous ne m'ayez posé aucune question. Je me demande ce que vous attendez vraiment de moi. Peut-être ne le savez-vous pas vous-même. Lorsque nous sommes au milieu d'une situation de détresse, il est difficile de penser à ce que nous attendons des autres, de Dieu ou de nous-mêmes. Mais en l'absence d'une question précise, permettez-moi de répondre à celle qui me pertinente, vu la situation dans laquelle vous vous trouvez, et qui le sera pour chacun d'entre nous un jour ou l’autre. Voici la question : "Que pouvonsnous faire ou dire quand nous sentons qu’un être cher est sur le point de commettre une énorme erreur ?" 1- Aimez-les inconditionnellement. Le défi, pour la plupart d'entre nous, est de savoir comment démontrer notre amour inconditionnel envers ceux que nous aimons, même lorsque les décisions qu'ils prennent nous déçoivent, afin qu'ils soient certains d’être aimés de toute façon. Comment pourriez-vous leur montrer que vous les aimez, qu’ils reconstruisent leur relation avec Dieu ou pas ? Comment pourriez-vous montrer que vous vous intéressez à eux, même s’ils rejettent votre foi ? 2- Faites preuve de compassion. Essayez, avec une infinie patience et compassion, de comprendre leurs luttes et leurs motivations. La plupart des enfants qui se détournent de la foi de leur famille ne le font pas à la légère, pas plus qu'ils ne le font pour blesser délibérément leurs parents. Ecoutez avec attention ce que vos biens aimés ont à dire sans les juger. 3- Concentrez-vous sur ce qui est réel. Lorsque nous sommes en colère, inquiet, déçu ou blessé, il peut être difficile de penser clairement ou d’avoir une vision nouvelle. Nous pouvons rester coincés dans le "si seulement" ou le "si...". Remettez vos craintes en question et lâchez prise. Il arrive un moment où nous devons les laisser agir seuls et placer notre confiance à Dieu. 4- Soyez authentique mais diplomate. Il est tentant, quand quelqu'un n'est pas d'accord avec nous, d’essayer de nous adapter à sa manière de penser, mais cela fonctionne rarement. Essayez quand même de ne rien dire que vous pourriez regretter. 5- Priez. Obtenez le soutien d’amis de confiance avec qui vous pouvez partager vos espoirs, vos rêves et frustrations. Continuez à prier, et demandez à Dieu de vous donner la force, l'amour et la sagesse de dire et de faire ce qui est nécessaire aujourd'hui et à l'avenir.

Bob Gass



" Sa Parole Pour Aujourd'hui "



www.blogcroisseulement.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0