Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etes-vous un "Caleb" ? (2)

"Je peux faire face à toutes les difficultés grâce au Christ qui m'en donne la force." Philippiens 4.12

Avez-vous trouvé des "Caleb" dans votre entourage ou parmi les chrétiens que vous connaissez ? Vous les reconnaîtrez à leur calme assurance lorsqu’ils doivent affronter les obstacles qui se dressent sur leur chemin. Plus les difficultés semblent insurmontables, plus ils font preuve de détermination et d’enthousiasme pour aller de l’avant. Ce sont des gens qui ne se laissent pas influencer par les doutes et les craintes des autres. Ils ne cherchent pas des raccourcis pour contourner leurs obstacles ; ils vont droit devant. Réussissent-ils toujours à franchir leurs obstacles du premier coup ? Non, mais leurs échecs ne les font pas reculer. Ils tirent les leçons qui s’imposent avant de repartir de plus belle. Leur courage rejaillit souvent sur ceux qui les entourent et fait naître en eux une audace nouvelle. Avez-vous remarqué combien de soldats de l’entourage de David accomplirent des exploits surhumains après la mort du géant Goliath, mais aucun avant ? Serezvous un Caleb, vous aussi ? Votre exemple entraînera-t-il d’autres croyants à faire confiance à Dieu pour affronter leurs obstacles avec assurance et détermination ? Avez-vous entendu l’histoire récente de ce jeune anglais qui, à quinze ans, fut atteint d’un cancer incurable ? Sa première réaction fut de dresser une liste des trente expériences ou rêves qu’il souhaitait accomplir avant de mourir. Des amis offrirent de l’aider à les accomplir. Mais très vite ce jeune garçon se mit à penser que son attitude était très égoïste. Sa deuxième réaction est intéressante : il décida de lancer un appel sur les réseaux sociaux pour encourager le plus de gens possible à faire des dons pour une œuvre charitable spécialisée dans le soutien aux jeunes atteints de cancer. En très peu de temps les sommes affluèrent, dépassant de loin son rêve le plus fou. Il est mort depuis, mais son action continue et son abnégation demeure un exemple pour beaucoup. Jusqu’au dernier jour de sa vie il se consacra à envoyer des messages d’optimisme et de courage, refusant de se laisser abattre par la maladie qui, il le savait, le rongeait peu à peu. L’important n’est pas la longueur d’une vie, mais l’intensité du témoignage que l’on laisse derrière soi.


Bob Gass


www.saparole.com
www.blogcroisseulement.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0