Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ayez pitié d’eux !

"Sois ferme, et montrons du courage pour notre peuple... et que le Seigneur fasse ce qui lui semblera bon."

2 Samuel 10. 12

Devant les moqueries de vos collègues ou connaissances, vous sentez-vous impuissant ? C’est par amour, ne voulant pas qu’ils se perdent mais qu’ils viennent à la repentance, que vous leur avez parlé du salut en Jésus Christ. Pourtant ils vous rejettent et méprisent vos efforts. Votre geste a été mal compris. Le roi David a vécu un jour une situation similaire. Le roi des Ammonites, Nahach mourut et son fils Hanoun lui succéda. Comme le roi défunt s’était bien entendu avec David, ce dernier décida d’offrir ses condoléances au jeune roi. Mais celui-ci insulta les envoyés de David et les humilia. Une guerre s’ensuivit entre les deux pays. Hanoun engagea des mercenaires syriens pour faire face aux Israélites et pour les attaquer sur plusieurs fronts. C’est alors que Joab, le commandant des forces de David, harangua ses soldats afin qu’ils ne se découragent pas. Dieu allait intervenir en leur faveur. Le résultat dépassa ses espoirs : non seulement les Ammonites furent défaits, mais leur principal allié, l’armée araméenne subit de très lourdes pertes, au point que "Tous les rois soumis à Hadadézer [le roi araméen] se voyant battus par Israël firent la paix avec Israël et lui furent assujettis. Et les Syriens n’osèrent plus secourir les fils d’Ammon" (2 Samuel 10.19). Ne vous découragez donc pas si vos collègues, vos relations se moquent de vous et de votre "foi". A la cantine ou au restaurant, avez-vous peur de remercier Dieu pour votre repas ? Si vous exprimez de la timidité ou de l’embarras dans de telles situations, pensez un instant à ce qu’a dû subir votre Seigneur entre le jardin de Getsémané et la croix ! Montrez plutôt du courage non seulement pour vous-même mais également pour "votre peuple" et pour "les villes de votre Dieu". Soyez fidèle à Dieu devant les hommes. "Ne perdez pas votre assurance : une grande récompense [vous] est réservée" (Hébreux 10. 35-36). Faites preuve d’audace tout en restant compatissant ! Jésus a déclaré le jour de sa crucifixion : "Pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font..." Pouvez-vous en dire autant ?

Bob Gass

www.saparole.com

www.blogcroisseulement.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0