Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chevilles qui enflent

« Lorsque tu étais petit à tes yeux, [...] » 1S 15.17

Quand Saül a désobéi à Dieu, Samuel lui a dit : « Lorsque tu étais petit à tes yeux, […] l'Éternel ne t'a-t-il pas donné l'onction comme roi sur Israël ? […] Pourquoi n'as-tu pas écouté la voix de l'Éternel ? » (1S 15.17-19). Voilà une leçon qui donne à réfléchir. Le danger, c’est de penser pouvoir réussir sans l’aide de Dieu. Après avoir décroché quelques victoires, il est facile d’oublier qui est responsable de votre succès. Vous avez un temps consulté Dieu, mais vous n’en faites maintenant qu’à votre tête, et vous lui demandez en plus de bénir vos décisions. Vous dites : « Tout marche bien pour moi en ce moment ». Souvenez-vous de celui qui a rendu possible votre succès, et soyez reconnaissant et soumis à Dieu ! En souvenir des bénédictions accordées à Israël, le Psalmiste remarque : « Ils crurent à ses paroles, ils chantèrent sa louange. Mais ils se hâtèrent d'oublier ses œuvres, ils n'attendirent pas l'exécution de son dessein » (Ps 106.12-13). Stupéfiant comme on oublie vite. Les anciens faisaient un nœud à leur mouchoir pour se souvenir de ce qu’ils craignaient d’oublier. Peut-être devriez-vous le faire aussi pour vous rappeler que Dieu est le secret et la source de toutes vos bénédictions. Agacé par les lenteurs de l’administration, le patron d’une grande entreprise de plomberie a demandé à sa femme : « Ne savent-ils pas qui je suis ? » Elle a répondu : « Si, tu es le fils d’un plombier qui a eu de la chance ». Votre parole du jour : restez humble, et que vos chevilles n’enflent pas !

Bob Gass

www.pharefm.com

www.paroledujour.com

www.blogcroisseulement.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0